L’incertitude des formes (βeta)

Guillaume Dumas

Guillaume Dumas

Guillaume Dumas est ingénieur de l'école Centrale Paris et docteur en Neurosciences Cognitives de l'Université Paris 6. Lors de sa thèse au Centre de Recherche de l’Institut du Cerveau et de la Moelle Épinière à la Pitié-Salpêtrière, il développe l’hyperscanning, une technique permettant d’enregistrer simultanément l’activité cérébrale de plusieurs personnes en interaction. Cela lui permet de démontrer que les ondes cérébrales se synchronisent entre les personnes lorsqu’elles interagissent socialement. En 2012, il part travailler pour l'Institut National pour la Santé Mentale (NIMH). Il développe alors un nouveau paradigme d’interface homme-machine où les personnes interagissent en temps réel avec un modèle mathématique bioinspiré. Son étude a été publiée à l’Académie des Sciences Américaine et ouvre de nouvelles possibilités en apprentissage et réhabilitation médié par agent virtuel. En 2014, il rejoint l'équipe de Génétique Humaine et Fonctions Cognitives dans le département de Neuroscience de l'Institut Pasteur pour développer une approche multi-échelle des troubles du spectre autistique. Depuis 2016, il développe également une plateforme dédiée aux neurosciences de l’interaction sociale dans le service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent de l’hopital Robert Debré.
Parallèlement artiste numérique, vidéaste et animateur radio, il s'intéresse à l'interface entre science, art et technologies dans la société ainsi qu'aux enjeux éthiques qui en émergent. Il s'implique notamment dans le journalisme et la médiation scientifique, l'associatif et les relations Science/Société. Il a par exemple été expert invité à l'ONU sur les questions de libertés culturelles, et, a co-fondé l'association HackYourPhD qui rassemble plusieurs milliers de personnes à travers le monde autour des valeurs de la "Science Ouverte" et de la connaissance comme bien commun.