L’incertitude des formes (βeta)

Jean-Philippe Uzan

Jean-Philippe Uzan

Né en 1969, cosmologiste français, directeur de recherche au CNRS et directeur adjoint de l'Institut Henri-Poincaré. Il a obtenu sa thèse en 1998 sous la direction de Nathalie Deruelle, puis obtenu un poste au laboratoire de physique théorique de l'université de Paris XI à Orsay. Affecté ensuite à l'Institut d'Astrophysique de Paris, il a travaillé sur plusieurs aspects en relation avec la cosmologie primordiale, en particulier le fond diffus cosmologique, les constantes fondamentales, la topologie de l'univers, et les théories tenseur-scalaire, alternatives potentielles à la relativité générale. En 2001, il a proposé, avec Francis Bernardeau du CEA, un test de la relativité générale basé sur les grandes structures de l’univers et en 2008, avec George F. R. Ellis et Chris Clarkson, un test du principe copernicien. Il a également obtenu de nombreux résultats concernant la non-gaussianité des grandes structures, que ce soit pendant l'inflation ou engendrées par la dynamique non-linéaire, ainsi que sur la théorie des perturbations dans des espaces-temps non isotropes. Jean-Philippe Uzan a cosigné une dizaine d'ouvrages dont deux livres pour enfants et publié une centaine d'articles scientifiques ainsi qu'une vingtaine d'articles de vulgarisation. Il a eu l'occasion de collaborer avec des artistes à diverses reprises, notamment Etienne Pommeret, sur la pièce de théatre Kant, et a créé en 2010 le projet Vostok avec le compositeur Eddie Ladoire et le designer Joep van Lieshout. En 2015, il reçoit le Prix Georges Lemaître.