L’incertitude des formes (βeta)

Raphael Zagury-Orly

Raphael Zagury-Orly

Raphael Zagury-Orly est philosophe israélien. Il est, depuis 2003, professeur à l’Ecole des Beaux-Arts – Bezalel de Jérusalem. En 2010 et jusqu’en 2014, il dirigera également le prestigieux programme de Master of Fine Arts auprès de cette école. Il a tenu divers postes d’enseignement à la fois en Israel et en Europe : à l’Institut Cohn de l’Université de Tel-Aviv (2009-2013) ; à la Staatliche Hochschule für Gestaltung – Karlsruhe (2014-2015) ; à l’Université de Rome – Sapienza (2015-2016). Et a été affilié de recherche au Karl Jaspers Zentrum de l’Université de Heidelberg (2015-2016) et au Département de Philosophie de l’Ecole Normale Supérieure – Paris (2016-2017). En 2017-2018, il est chargé de cours à Science PO – Paris, dans le cadre de l’Ecole doctorale de théorie politique. Raphael Zagury-Orly travaille principalement sur l’idéalisme allemand, la phénoménologie, la philosophie française contemporaine dans la lignée de la déconstruction derridienne et l’éthique lévinassienne. Ses recherches sont aussi concentrées sur la théorie de l’art contemporain. Raphael Zagury-Orly a publié, en 2011, aux Editions Galilée un ouvrage intitulé Questionner encore et a co-dirigé, en collaboration avec Joseph Cohen, de nombreux collectifs, dont Judéités. Questions pour Jacques Derrida. En 2015, suite à la coordination avec Joseph Cohen, du colloque international Heidegger et « les juifs » à la Bibliothèque Nationale de France, il co-dirige pour la revue La Règle du Jeu (Paris, Grasset), Heidegger et « les juifs ». De 2010 à 2015, il est membre du comité de lecture de la revue Les Temps Modernes aux Editions Gallimard pour laquelle il a dirigé, en collaboration avec Joseph Cohen, les numéros Heidegger. Qu’appelle-t-on le lieu ? et Derrida. L’événement déconstruction ainsi que le dossier spécial Emmanuel Levinas. En 2015, il est nommé, avec Joseph Cohen, par la Fondation du Judaïsme Français co-organisateur du Colloque des Intellectuels Juifs de Langue Française. En 2017, il y fonde également, avec Joseph Cohen, le « Séminaire René Cassin ». Il a beaucoup contribué à la diffusion et à la transmission de la pensée française en Israel, notamment en dirigeant et en préfaçant de nombreuses éditions scientifiques de traductions hébraïques d’ouvrages de philosophie française, en particulier de Derrida, de Lyotard, de Bataille, de Didi-Huberman, de Deleuze, aux Editions Resling de Tel Aviv. En 2015, il fonde, avec Charlotte Casiraghi, Joseph Cohen et Robert Maggiori, les Rencontres Philosophiques de Monaco. Il a aussi été nommé par l’Institut Français de Tel Aviv curateur et coordinateur principal de la Nuit de la Philosophie à Tel Aviv et en cette fonction a réalisé cet événement en 2015, 2016 et 2017 et prépare actuellement celui de 2018.